Frappes déviées

Football, Girondins de Bordeaux, et médias sociaux

Maîtriser sa présence en ligne : un enjeu pour les clubs

2 Commentaires

Comme je ne vais pas vous servir un best of Twitter toutes les semaines, interrogeons-nous aujourd’hui sur la nécessité pour les clubs professionnels de maîtriser leur communication digitale, et donc leurs actions de community management.

C’est l’exemple du Stade de Reims et de son fail du jour sur Facebook qui m’a donné envie de consacrer un nouveau post à ce sujet.

Perceval Kaamelott échelle

Sur une échelle de 2 à 76, de 2 à 71, on est des pitres des réseaux sociaux, de 72 à 75, on est encore plus pitresques, et seulement à 76 on commence à poster correctement.

Une communication maîtrisée sur les médias sociaux, au même titre que des actions de communication globale, impacte l’image d’un club. Le récent classement du nombre d’abonnés par stade a de quoi inquiéter (aux Girondins, le nombre d’abonnés a considérablement baissé, pour tout vous dire, en dépit de tarifs relativement avantageux). S’il n’y a pas forcément de lien de cause à effet entre les deux phénomènes, nul doute que le ras le bol de certains supporters a un rapport étroit avec la politique de communication d’un club. Des actions positives, des initiatives, témoignent d’une volonté d’aller de l’avant, à défaut de renforts sur le terrain. Que du bonus en somme. Alors pourquoi s’en priver ?

De la frilosité aux mauvaises pratiques

Comme n’importe quelle entreprise, les clubs se montrent frileux et tâtonnent encore dans le domaine des réseaux sociaux. Tout le monde s’est bien rendu compte du caractère indispensable d’un compte Facebook et d’un compte Twitter. Mais il faut aussi les faire vivre, si possible correctement, et c’est là que le bât blesse parfois… Non, la seule présence ne suffit pas. Pour les professionnels du secteur qui me liront, j’enfonce une porte ouverte. Mais quand je vois les pratiques approximatives de certains comptes, je me pose de sérieuses questions. Et la stratégie dans tout ça ? La réflexion ? Le bon sens ? Les moyens humains ?

Engager un community manager oui, mais pas n’importe comment

Dans un premier temps, avoir une personne à temps plein sur ce poste me parait primordial. Encore une porte ouverte : un CM ne glande pas sur Facebook à longueur de journée. Quand le moindre post est mûrement réfléchi tant dans la forme que dans le fond, quand il faut répondre aux gens dans le bon ton, quand il faut éviter les fails et gérer les trolls, croyez-moi, c’est loin d’être marrant tous les jours. Rien n’échappe aux internautes, il faut surveiller ces petites bêtes comme le lait sur le feu. Un community manager, c’est plusieurs métiers en un (je vous conseille d’ailleurs l’excellent article de Twibault à ce sujet). Et là vous me direz « ok, mais ce n’est pas spécifique aux clubs de foot ». C’est précisément où je voulais en venir. Le community management au sein d’un club est aussi important que pour une entreprise.

Une solution ? Savoir prendre des risques. Prendre des risques, ce n’est pas seulement tout miser sur un prodige sud-américain recruté sur DVD ou grâce à un fax. C’est aussi prendre de l’avance. Je pense au TFC et à son live tweet en direct sur écran géant. Une initiative sympa, qui peut fédérer les supporters et contribuer à remplir un stade, et dont on aura sans doute l’occasion de reparler ici.

J’aimerais bien avoir vos avis aussi. En tant que supporters, vous accordez de l’importance à l’action de votre club sur les réseaux sociaux ? Quel genre d’initiatives aimeriez-vous voir se développer ?

Publicités

2 réflexions sur “Maîtriser sa présence en ligne : un enjeu pour les clubs

  1. Pingback: Marketingdigital-footballJeu-concours Facebook : quelle conséquence pour les clubs ?

  2. Personnellement, je milite pour que le club d’Evian TG se dote d’un community manager pour gérer la communication web du club. J’ai par exemple publié plusieurs articles dans ce sens : http://www.etgblog.com/3175-je-reve-dun-club-en-direct-live.html ou http://www.etgblog.com/3777-annonce-demploi-community-manager-dun-club-de-ligue-1.html

    Mais malheureusement, ce n’est pas dans les projets du club, qui se contente de faire quelques trucs sans avoir de spécialiste en interne. Un jour peut-être (ou pas)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s