Frappes déviées

Football, Girondins de Bordeaux, et médias sociaux


Poster un commentaire

Adieu Lescure !

L’adieu à Lescure, c’était il y a 3 jours déjà. 3 jours après, je réalise que j’ai besoin de garder une trace écrite de ce moment si particulier. Voici donc mon adieu à ce stade avec lequel j’ai grandi depuis l’âge de 14 ans.

Chaque supporter bordelais a sa propre histoire personnelle avec le stade, qui l’ait connu sous le nom de Lescure, ou uniquement en tant que stade Chaban-Delmas. Pour moi, ça a toujours été les deux. La mienne commence à l’adolescence, alors que je n’étais qu’une jeune supportrice innocente, limite un peu footix. Mais une grosse dizaine d’années après, mon cœur vibre toujours de la même manière.

Lire la suite


2 Commentaires

Clubs de foot sur Twitter : quand l’e-réputation presse au milieu de terrain

L’avant-match PSG-Bordeaux m’a donné envie de ressortir ce blog immergé dans le formol depuis presque un an. Une nouvelle pierre à l’édifice de la réponse à la question « les clubs de foot peuvent-ils tout se permettre ? » et une nouvelle pièce ajoutée au puzzle (complexe) de la ligne éditoriale idéale d’un club sur Twitter.

Etre CM, c'est compliqué

ALO UI CER LE COMMUNITY MANAGER

Lire la suite


Poster un commentaire

Bordeaux-Nantes, l’enfer du dimanche

Parlons un peu de ce Bordeaux-Nantes. Je ne vais pas décortiquer le jeu, d’autres le font bien mieux que moi (cf. ma blogroll). J’avais plutôt envie de donner mon humble avis de community manager sur le hashtag #EcranFCGB mis en place par le club (et autant vous dire que je me suis longtemps frotté les mains avant de pouvoir écrire ce post). Un véritable flop, une opération conçue avec les pieds, pour un match catastrophique. En bonus, j’en placerai une pour la venue du lama, encore une idée complètement absurde.

Jean Louis Triaud et Serge le lama

Kamoulox.

Lire la suite


Poster un commentaire

Joey Barton et les joueurs trolls : comment gérer ?

Lundi dernier (le 2 septembre donc), c’était l’anniversaire de Joey Barton. Tout le monde connait ce jouor (oui, je dis jouor, comme Luis), et ses frasques autant IRL que sur son compte Twitter. Vous êtes fan de Barton, vous ? Moi oui. Il n’empêche que la présence des joueurs sur Twitter peut vite donner du fil à retordre à leurs clubs.

Barton big nose gif

« Votre nez est quelque peu proéminent, très cher Zlatan » « Haha LOL »

Lire la suite


2 Commentaires

Maîtriser sa présence en ligne : un enjeu pour les clubs

Comme je ne vais pas vous servir un best of Twitter toutes les semaines, interrogeons-nous aujourd’hui sur la nécessité pour les clubs professionnels de maîtriser leur communication digitale, et donc leurs actions de community management.

C’est l’exemple du Stade de Reims et de son fail du jour sur Facebook qui m’a donné envie de consacrer un nouveau post à ce sujet.

Perceval Kaamelott échelle

Sur une échelle de 2 à 76, de 2 à 71, on est des pitres des réseaux sociaux, de 72 à 75, on est encore plus pitresques, et seulement à 76 on commence à poster correctement.

Lire la suite


Poster un commentaire

Le meilleur de Twitter : Belgique-France

Encore du très lourd dans ma timeline. Si tu as préféré regarder la soirée Kaamelott sur W9 au lieu de te délecter de ce match amical d’excellente facture, sache tout d’abord que tu as bien fait. Mais tu peux aussi te rattraper ici et maintenant.

J’aurais bien fait un article sur Bordeaux-Monaco, mais j’attends encore les images. (Cette excuse de merde vous a été offerte par laurentblanc.com).

Légitimus Les Inconnus Stade 2

Ces images, nous les recevrons au cours de notre émission, faites-moi confiance.

Lire la suite


Poster un commentaire

Le meilleur de Twitter : Trophée des Champions 2013

What have you in your timeline ? Tweets, tweets. What have you in your timeline ? Tweets from chez Moreeel.

Séance de rattrapage pour ceux qui auraient manqué le live tweet d’hier soir, pendant le match opposant le PSG aux Girondins (qui, selon BeIN, devaient leur présence à leur victoire en Coupe de la Ligue…)

Deschiens fromagerie chez Morel

A nous deux, l’Europe !

Lire la suite